Les cotisations syndicales et l’impôt

Les cotisations versées aux organisations syndicales professionnelles impactent votre impôt si vous êtes :

  • Salarié du secteur public ou privé
  • Fonctionnaire
  • Retraité
  • Chômeur involontairement privé d’emploi et bénéficiant des allocations Pole Emploi

 

L’impact est le suivant :

  • Si vous êtes « aux frais réels » : Les cotisations sont déductibles au titre des frais réels ; cela impact donc votre revenu imposable
  • Sinon : les cotisations sont alors du crédit d’impôt ; celles-ci sont soustraites de l’impôt calculé. Si le résultat est négatif, vous bénéficierez d’un remboursement.

 

Montant du crédit d’impôt des cotisations syndicales :

Le crédit d’impôt accordé est de 66% des cotisations effectivement versées. Le plafond de versement maximum pris en compte est de 1% de vos revenus ( salaires, pensions, avantages en nature…)

 

Comment déclarer les cotisations syndicales :

  • Si vous êtes « aux frais réels » : intégrez les dans le calcul de vos frais
  • Sinon dans la 2042 RICI (2042 complémentaire) en cases 7AC, 7AE, 7AG

Si ces cases n’apparaissent pas dans votre déclaration en ligne, allez à l’étape 3 « Revenus et charges ». Dans la partie « Charges », cochez la case « Réductions et crédits d’impôt… »

 

 

A noter :

  • Vérifier auprès de votre syndicat que celui-ci est bien éligible à ce crédit d’impôt.
  • Veillez, bien sûr, à toujours conserver vos justificatifs.